Tout savoir sur la fabrication du carrelage

    la fabrication du carrelage

    Utilisés depuis des siècles pour couvrir les sols et les murs, le carrelage est incontournable dans nos maisons. Maîtrisée depuis longtemps, leur confection a beaucoup évolué pour intégrer les dernières technologies. L'automatisation du processus permet, aujourd'hui de varier les formes, les décors et les couleurs. Mais au fait, savez-vous comment le carrelage est fabriqué ?

    Préparation de la matière première

    Plusieurs éléments participent à la composition du carrelage. Leur dosage relève d'une recette secrète qui diffère d'une usine à l'autre. Sélectionnées pour leurs propriétés respectives, les principales matières premières utilisées sont l'argile ou la terre très malléables, le quartz qui donne de la solidité, le feldspath se vitrifiant sous l’effet de la chaleur et le kaolin améliorant la qualité du support.

    Ces ingrédients sont mélangés et broyés pour se réduire à une pâte humide appelée "barbotine". Celle-ci sera ensuite injectée dans un atomiseur qui la sèche à l'aide d'un courant d'air chaud pour la transformer en fine poudre.

    L'émail viendra, plus tard, parfaire la finition permettant au carrelage de s'adapter à toutes les décorations.

    Mise en forme et finition

    La barbotine est disposée dans des moules qui déterminent la forme finale du carreau : carrée, rectangulaire, hexagonale ou autre. Dirigés vers une presse, ils subissent une pression allant jusqu'à 5000 tonnes qui leur donne une première cohésion. À ce stade, ils sont déjà assez solides pour être manipulés avec précaution. Le carrelage est ensuite brossé, voire raclé, dans le but de lisser sa surface.

    La prochaine étape passe par le séchoir combinant de l'air chaud et sec à de l'air chaud et humide pour obtenir une hygrométrie d'environ 0,5 %.

    En fonction du résultat souhaité, l'émaillage s'effectue à sec ou sous forme liquide. La technique de la sérigraphie, plus moderne, consiste à appliquer plusieurs émaux pour un résultat fini très esthétique.

    Cuisson des carreaux

    L'étape finale de la fabrication du carrelage se déroule dans un four gigantesque, long de plusieurs centaines de mètres. Les carreaux y circulent sur des rouleaux et subissent des températures qui peuvent atteindre 1350 °C !

    Selon le type de produit, on procédera à une ou deux cuissons. Les dispositifs utilisés garantissent une répartition homogène de la chaleur, tout en consommant peu d'énergie.
     

    Le processus de fabrication s'achève par un contrôle qualité pour vérifier la conformité au cahier des charges.

    Les réglages des différentes machines sont tellement fins que la moindre variation peut modifier légèrement la couleur du résultat final (mais pas sa robustesse). C'est ce que l'on appelle le "bain". Un code, imprimé sur le carton au moment du conditionnement, signalera à quelle "fournée" le carreau appartient permettant ainsi d'harmoniser la teinte lors de la pose.

    Voilà, vous savez tout sur la fabrication du carrelage ! Vous pouvez également découvrir toutes les astuces pour le poser et l'entretenir pour profiter d’un intérieur chic et moderne !

    Laisser un commentaire