Choisir une charpente pour sa maison

    Le 28 Mars 2019

    charpente 28
    Mar

    En plus de supporter la toiture, la charpente fait office de point d’appui pour les diverses charges verticales de la maison. Composition, types de charpentes... cet article vous dit absolument tout ce qu'il faut savoir pour bien choisir sa charpente pour sa maison ossature bois ou en agglos.

    Composition de la charpente

    Une charpente est composée de différents éléments variables. Qu’ils soient en bois ou en métal, l’ensemble qu’ils forment constitue une ossature.

    Les fermes

    Ce sont les éléments de base de toute charpente. Avec leur forme triangulaire, elles ont pour rôle de répartir le poids de la toiture sur les supports verticaux tels les murs et les poteaux.

    Les pannes

    Posées à l’horizontale sur les fermes, elles supportent la toiture et répartissent les charges des chevrons qu’elles supportent. Une charpente possède trois types de pannes : les sablières, les intermédiaires et la panne faîtière.

    Les chevrons

    Installés sur les pannes dans le même sens que la pente du toit, ils possèdent des supports sur lesquels est distribuée l’intégralité du poids de la toiture.

    Les liteaux et solives

    Les liteaux servent à supporter le poids du revêtement de toiture (tuiles, ardoises…), tandis que les solives permettent de constituer le plancher d'une pièce.

    Le bois de charpente

    Différents bois peuvent être utilisés pour constituer une charpente, cependant, les charpentiers ont souvent recours au lamellé-collé, qui est constitué de lamelles de bois collées entre elles.

    Les différents types de charpente

    La charpente traditionnelle

    Conçue avec des méthodes anciennes et éprouvées, la charpente bois traditionnelle revêt un certain charme, une certaine esthétique et sait résister au temps ainsi qu'à ses aléas grâce au choix d'une essence de bois adaptée (résineux, épicéa…). Sa réalisation est chronophage et nécessite un budget conséquent. Son aspect diffère selon les régions, toutefois, son principe demeure identique. Elle convient à tous les types de toitures ; celles à deux ou à quatre pans, ou celles qui possèdent des formes peu conventionnelles.

    Ce type d'ossature bois vous permet de disposer d’un espace considérable pour aménager les combles après la construction de la maison, lorsque vous en ressentirez le besoin. En effet, avec un espace ouvert en-dessous, vous pouvez installer un grenier exploitable sur toute sa surface. De plus, il est tout à fait possible de modifier le cloisonnement intérieur à volonté.

    Les fermettes industrielles

    La charpente fermette est composée de différents éléments qui sont fabriqués dans un atelier industriel. Ce type de construction bois a vu le jour dans les années 50 avec l’essor de la préfabrication de certains éléments de construction aux États-Unis.

    Les fermettes industrielles s’assemblent par système de triangulation. Il s'agit d'un procédé qui utilise des bois de charpente de faible section, mais offre une bonne rigidité à la structure. Cette dernière est conçue pour supporter la couverture et les plaques posées au plafond, soit un poids de 150kg/m2.

    Contrairement à la construction d'une charpente traditionnelle, les fermettes sont produites à échelle industrielle et reviennent donc moins cher à l'achat. Elles sont également plus faciles à manier et à poser. En revanche, cette charpente industrielle ne permet pas d'aménager des combles après installation.

    Il est à noter que la charpente métallique existe toujours, mais est souvent réservée aux bâtiments industriels et agricoles, même si les particuliers la plébiscite de plus en plus en raison de son imputrescibilité et de sa forte résistance.

    Laisser un commentaire