Tout savoir sur la VMC Double Flux

    Le 4 Avril 2019

    Ventilation double flux 04
    Avr

    La ventilisation mécanique contrôlée est un système de ventilation destiné aux logements et qui existe depuis plus de 30 ans dans les pays nordiques ou en Allemagne (des pays en avance sur les économies d’énergie !), se démocratise de plus en plus en France. Intéressant pour réduire votre consommation en chauffage l’hiver ou pour gagner en confort à l’intérieur de vos bâtis, cette VMC séduit de plus en plus. Mais qu’est-ce au juste qu’une VMC Double Flux ? Tous les détails se trouvent dans cet article !

    VMC Simple Flux ou VMC Double Flux ? Quelle différence ?

    Vous connaissez la VMC Simple Flux : elle équipe une grande majorité des logements aujourd’hui. Elle extrait, via un petit moteur, l’air intérieur des pièces humides telles que la salle de bains et/ou la cuisine, et le rejette en dehors du logement. Cela crée une dépression, qui permet de faire entrer passivement un air neuf via les aérations naturellement présentes dans les autres pièces (notamment dans le cadre de vos fenêtres !).

    Lorsque la VMC simple flux marche (et que la pièce d’eau n’est pas aérée en même temps) un flux d’air se crée naturellement entre ces ouvertures et la bouche de VMC, ce qui permet un renouvellement de l’air et par conséquent améliore la qualité de l’air intérieur. Ce système fonctionne bien, mais il génère une perte de chaleur en hiver et réchauffe le logement l’été car l’air entrant est à la température de l’extérieur.

    La VMC Double Flux permet de s’affranchir en partie de ce problème : elle gère également l’entrée d’air et réchauffe au besoin celui-ci au moyen d’un échangeur air/air qui met à proximité immédiate l’air vicié sortant et l’air neuf entrant. Par le biais de cet échangeur, la VMC double flux récupère la chaleur de l’air extrait pour la transférer à l’air soufflé. L’air est extrait des pièces disposant d’un point d’eau comme une salle de bains, cuisine ou WC. Cet air nouveau est ensuite insufflé dans les pièces principales telles que le salon et les chambres via des bouches d’aération présentes dans les murs ou le plafond. À savoir que le caisson doit obligatoirement se trouver en volume isolé. Quant aux gaines qui ne passeraient pas en volume non isolé, elles devront être calorifugées pour éviter tout apparition de condensation qui serait dangereuse pour la santé des occupants. Le module doit, lui, rester accessible pour que l’entretien puisse être réalisé régulièrement.

     

    Comment bien choisir sa VMC Double Flux ?

    Pour être sûr de faire le bon choix en matière de VMC, il est conseillé de s’orienter vers un modèle certifié. Pour ce faire, 2 types de certifications existent : NF 205 qui est une norme française ou Phi qui est une norme allemande et réputée plus exigeante. Tout deux garantissent des rendements très satisfaisants ainsi qu’une consommation électriques des ventilateurs plutôt raisonnable.
    Il convient également de choisir une VMC Double Flux adaptée au volume de sa maison car un surdimensionnement entrainera une surconsommation et un asséchement de l’air. Lors de l’installation, les débits de chaque bouche devront être équilibrés à l’aide d’un anémomètre.

    Pour éviter toute apparition de condensation, il faut opter pour des gaines isolées de préférence des gaines rigides dont la longévité est meilleure que les souples et dont les pertes de charge sont plus limitées.

    A noter que la VMC Double FLux doit être entretenue régulièrement pour rester performante : changement des filtres tous les 6 mois, nettoyage de l’échangeur et des bouches. Et pour installer une vmc double flux, un professionnel aguerri tel qu’un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) Qualibat est recommandé.

     

    Quels sont les avantages à utiliser une VMC Double Flux ?

    Il en existe plusieurs :

    • En limitant les déperditions énergétiques, une VMC Double Flux haut rendement permet de limiter la consommation de chauffage. On estime le gain à environ 20-30kWh/m2/an !

    • L’air est entièrement renouvelé toutes les 2 à 3 heures : c’est normalement ce qui est préconisé en général pour limiter l’accumulation d’humidité dans les murs et l’apparition des moisissures.

    • Plus de confort : fini les courants d’air frais l’hiver générés par ces ouvertures passives, l’air est globalement identique (température, humidité) dans toutes les pièces en permanence.

    • La qualité de l’air entrant est de très bonne qualité grâce à la filtration des pollens, spores, moisissures et bactéries. En effet, l’air est filtré avant d’être insufflé, ce qui limite les entrées de pollens et autres allergènes : c’est un avantage considérable pour toutes les personnes sujettes aux allergies !

    • Les bruits extérieurs sont considérablement réduits puisqu’il n’y a plus d’entrée d’air au-dessus des fenêtres.

    • La VMC Double Flux est compatible avec les puits canadiens pour profiter d’une rentabilité énergétique optimale et d’un rafraîchissement en été.

    Laisser un commentaire