Retour

Tout savoir sur le rejointoyage de façade

rejointoyage de façade

05 juil. 2022

Lors de la réalisation ou le ravalement de façade, la qualité des joints est d’une importance capitale. En effet, ce sont les joints qui déterminent la durabilité et l’étanchéité d’une façade.

Si les joints sont mal réalisés, ils peuvent causer des problèmes de déchirures ou de fissures et ainsi limiter la durée de vie de votre façade. Il est donc important de bien soigner le rejointoyage d’une façade pour garantir un chantier réussi et pérenne. Pour vous aider à y voir plus clair, découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le rejointoyage de façade.

Le rejointoyage de façade, qu’est-ce que c’est ?

Le rejointoyage de façades consiste à appliquer un nouveau joint sur une façade, quelle que soit sa surface dans le cadre d’une rénovation par l’extérieur par exemple. Il s’agit de retirer un joint ancien et abîmé dans le but de le remplacer par un nouveau joint qui garantisse l’étanchéité de la surface.

La première étape du rejointoyage est donc de procéder à l’enlèvement du précédent joint avant le nettoyage de la surface en profondeur (mur en pierre, revêtements en briques, murs extérieurs en ciment). L’étape de nettoyage est essentielle parce qu’elle permet de s’assurer que la maçonnerie est en bon état avant de procéder au rejointoiement de la façade en pierre.

Pour rejointoyer un mur extérieur dans le cadre d’un ravalement de façades, la deuxième étape consiste à appliquer les nouveaux enduits sur les pierres apparentes de votre mur extérieur.

Quelle est son importance ?

Pour vos travaux de rénovation des façades, chaque étape doit être prise au sérieux pour garantir l’imperméabilité de vos murs en pierre et ainsi éviter les infiltrations d’eau et l’apparition de moisissures en raison d’intempéries.

En effet, le rejointoyage est important sur deux aspects : la protection de la façade de votre maison et l’esthétisme de votre revêtement de façade.

L’enduit utilisé pour les finitions de votre mur (brique, plâtre, projeté ou crépi) a un aspect décoratif en plus de son aspect fonctionnel. Il permet d’apporter du charme à votre façade, notamment si elle est constituée de pierre naturelle. Vous pouvez ainsi choisir la teinte et la finition qui vous plaît pour l’enduit mural de votre façade.

Aussi, l’enduit de façade (ou joints de pierre) permet de protéger les murs intérieurs et extérieurs de votre habitat. Il garantit l’isolation thermique de votre maison, empêche l’infiltration d’humidité et permet l’imperméabilisation de votre mur.

Comment jointoyer la façade de la maison ?

Le rejointoyage est d’abord réalisé en retirant les vieux joints qui recouvrent les parpaings pour pouvoir creuser et ainsi procéder aux travaux de façade. Le nettoyage à haute pression doit se faire en profondeur avant d’enduire, rénover et peindre la surface si nécessaire.

Lorsque le séchage est terminé, il est possible de mettre en place le mortier de jointoiement. Ce mortier doit tenir compte des caractéristiques de votre surface pour adapter le dosage de ciment, sable et chaux qui composeront votre joint. Joint creusé, joint plat, joint saillant, joint crêté ou tamponné, il existe un mortier de joint pour tout type de façade.

En conclusion, lors de la restauration des façades, chaque étape doit être soigneusement menée, des travaux de maçonnerie à la peinture de façade en passant par le rejointoyage des façades en briques.

Trouver votre artisan Façadier

Laisser un commentaire

 

* Champs obligatoires

Projet

Salle de bains

Projet

Chauffage / Climatisation