Retour

Pourquoi utiliser une plaque hydrofuge pour la salle de bains ?

plaque hydrofuge

08 oct. 2021

La plaque hydrofuge est une plaque de plâtre imperméable et résistante à l’humidité. Excellent isolant, ce matériau est très populaire en raison de son efficacité, sa résistance et sa durabilité.

Le plus souvent, c’est dans la salle de bain ou la salle d’eau, pièce la plus humide du logement, que les plaques hydrofuges sont les plus utilisées. En neuf et en rénovation, la pose d’une plaque hydrofuge se révèle donc être une solution rapide et efficace afin de protéger les murs, même lorsqu’un revêtement ou une faïence vient en finition.

La plaque hydrofuge, qu’est-ce que c’est ?

Le terme hydrofuge désigne une forte résistance à l’humidité et à l’eau en général. Pour une cloison dans une pièce d’eau, par exemple, la plaque de plâtre hydrofuge est ainsi une solution intéressante : contrairement à une plaque de BA13, le placoplâtre hydrofuge résiste à la vapeur d’eau pendant des années. La plaque hydrofuge se décline en plusieurs qualités dont l’ignifuge (de couleur rose) et l’hydrofuge (de couleur verte), alors que le standard est généralement blanc. Il s’agit donc d’un support cartonné assurant la cohésion de la plaque afin que celle-ci soit rigide pour une manutention et une pose facile.

Le placoplâtre hydrofuge peut-être fixé comme cloison pour le doublage d’un mur ou d’un plafond, les plaques étant disponibles dans différentes tailles et adaptables à chaque situation. La mise en place par collage sur le mur se fait par vissage sur des tasseaux ou des ossatures, puis les éventuels trous des vis sont ensuite rebouchés et les jonctions entre plaques recouvertes afin d’obtenir rapidement une cloison ou une contre-cloison, un plafond ou faux plafond et tout support de revêtement (peinture, crépi, papier peint, tissu, liège…). Son efficacité dépend de la performance hydrofuge de la plaque : H1, H2 ou H3, du moins résistant au plus résistant à l’humidité. En général, une plaque hydrofuge est six fois plus résistante qu’une plaque classique composée uniquement de plâtre.

Réglementation concernant la salle de bain

Pour l'isolation de la salle de bain, la norme impose une plaque de plâtre hydrofugée sur des hauteurs minimales de 1,80 m. Pour les joints, choisissez un enduit hydrofuge à haute résistance à l'humidité. Respectez les normes de mise en œuvre pour garantir la pérennité des ouvrages et de leur performance. La qualité hydrofuge doit être respectée non seulement pour les plaques de plâtre, mais également pour les mortiers, colles, enduits, joints afin que ces éléments résistent autant à l’eau que les plaques elles-mêmes sous peine de désolidarisation des plaques.

Prix des plaques hydrofuges

Le prix de la pose de plaque hydrofuge est plus important que le prix de la plaque de plâtre classique. Son prix dépend de son épaisseur et de ses dimensions. Il faut compter à l’achat environ de 5 à 7 € le m² pour une plaque en BA13 hydrofuge, soit un peu moins de 20 € la plaque de 250 cm × 120 cm. La pose par un plaquiste de plaques s’échelonne de 15 à 25 €/m², selon la complexité et l’accessibilité de l’ouvrage (cloison, habillage, gaine technique, plafond…).

Ce qu’il faut retenir

  • La plaque hydrofuge est une plaque de plâtre imperméable et résistante à l’humidité. Son efficacité dépend de la performance hydrofuge de la plaque.
  • Pour l'isolation de la salle de bain, la norme impose une plaque de plâtre hydrofugée sur des hauteurs minimales de 1,80 m.
  • Le prix de la pose de plaque hydrofuge est plus élevé que celui de la plaque de plâtre classique.
Trouver votre artisan Plaquiste / Plâtrier

Laisser un commentaire

 

* Champs obligatoires

Projet

Salle de bains

Projet

Chauffage / Climatisation